Partenaires





Accueil > Présentation et statut > Partenaires du CIMPA > RAGAAD

Réseau RAGAAD

Réseau Africain de Géométrie et Algèbre Appliquées au Développement

Contexte :

L’algèbre et la géométrie ont vu leur contenu et leurs méthodes évoluer beaucoup récemment grâce à des progrès conceptuels et logiciels qui rendent possibles de multiples applications, notamment dans le domaine de la protection de l’information, de la biologie, de l’optimisation. Cette évolution, marquée dans les pays développés, n’est pas toujours suffisamment connue dans les pays en voie de développement, notamment en Afrique, où les efforts récents en matière de formation et de soutien àl a recherche se sont surtout concentrés dans le domaine de l’analyse. Dans la partie anglophone de l’Afrique, ces thèmes sont particulièrement peu développés. C’est pourquoi nous avons décidé de créer le Réseau Africain de Géométrie et Algèbre Appliquées au Développement lors d’une réunion tenue à l’ICTP à Trieste le 10 août 2003.

Conseil scientifique

Le conseil scientifique est composé de :

- Augustin Banyaga : Mathematics Department ; Pennsylvania State University ; USA
- Valérie Berthé : Département d’Informatique, LIRMM ; Montpellier ; France.
- Marie-Fraçoise Roy : IRMAR ; Université de Rennes 1 ; France.
- Mamadou Sangharé : Département de Maths. et Info. UCAD de Dakar ; Sénégal.
- Joël Tossa : IMSP ; Université d’Abomey-Calavi ; Bénin.
- Jacques Wolfmann : GRIM ; Université de Sud Toulon- Var ; France.
- Ihsen Yengui : Département de Mathématiques ; Université de Sfax ; Tunisie.

Coordination du réseau

Coordonnateurs : au Sud Marcel Tonga tongamarcel@yahoo.fr, au Nord Julien Cassaigne (France) cassaigne@iml.univ-mrs.fr

Coordonnateurs locaux : Fatima Boudaoud (Algérie), Léonard Todjihounde (Bénin), Gérard Kientega (Burkina Faso), Etienne Romuald Temgoua Alomo (Cameroun), Omporo Mathias (Congo), Youssof Diagana (Côte d’Ivoire), Momo Bangoura (Guinée), Karim Samake (Mali), Lessiad (Mauritanie), M’hamed El Kahoui (Maroc), Issoufou Katambe (Niger), Cheik Thiecoumba Gueye (Sénégal), Abdeljaoued Jounaidi (Tunisie)

Le réseau comprend pour l’instant environ cent soixante-quinze membres.

Buts et objectifs
- Fédérer et valoriser toutes les compétences des équipes en Algèbre et Géométrie en Afrique.
- Développer le RAGAAD en lien avec la communauté mathématique internationale.
- Accroître le nombre et améliorer le niveau des publications des mathématiciens africains dans le domaine.
- Favoriser l’orientation des recherches vers des thèmes scientifiques porteurs et les applications.
- Dynamiser et renforcer l’apport de l’Algèbre, de la Géométrie et de l’Informatique dans la recherche des solutions aux problèmes concrets posés par le développement.
- Organiser au moins tous les deux ans une rencontre scientifique du réseau RAGAAD.
- Contribuer aux contacts entre mathématiciens de l’Afrique, notamment en améliorant les compétences linguistiques des chercheurs.
- Mettre à niveau et former de jeunes mathématiciens africains notamment des pays anglophones (Ghana, Nigeria, …) en algèbre et géométrie.
- Mettre en place de nouvelles formations doctorales en Afrique et développer celles qui existent déjà.
- Rehausser la qualité de l’enseignement en restructurant et en créant des nouvelles filières de formation afin de répondre plus efficacement aux exigences du développement des pays impliqués.
- Renforcer les capacités d’encadrement, par la promotion comme professeurs de mathématiciens actifs dans la direction de recherche.
- Promouvoir la complémentarité des différents masters ou DEA en algèbre et géométrie en Afrique et favoriser les échanges d’étudiants.
- Favoriser les cotutelles sud-sud et nord-sud des thèses et stages de masters ou DEA.
- Encourager la mobilité et les séjours de recherche des membres du réseau.
- Organiser la formation des membres du réseau à l’utilisation des outils informatiques du calcul formel et de la visualisation.
- Favoriser l’accès des membres du réseau à la documentation mathématique classique ou électronique
- Assurer la visibilité du réseau par la création d’un site internet.

Principaux thèmes scientifiques actuels du réseau
- Géométrie différentielle et applications
- Théories algébriques et applications (biologie, traitement de l’information…)
- Géométrie algébrique, géométrie algébrique réelle et calcul formel
- Mathématiques discrètes et informatique

Activités réalisées en 2003 -2004
- Création du RAGAAD le 10 août 2003 à l’ICTP (Trieste, Italie).
- Atelier Mathématique discrètes et biologie à Bobo Dioulasso (Burkina Faso) (10 au 14 novembre 2003), 30 participants du Bénin, Burkina Faso, France, Côte d’Ivoire, Niger, Sénégal.
- Ecole de recherche sur les codes correcteurs d’erreur (23 février- 4 mars 2004) à Dakar (Sénégal) et réunion du RAGAAD, 55 participants du Bénin, France, Guinée, Côte d’Ivoire, Niger, Mali, Mauritanie, Russie, Sénégal.
- Rencontre Géométrie algébrique et analytique réelle au Maroc en septembre 2004, 40 participants d’Algérie, France, Allemagne, Guinée, Italie, Mali, Maroc, Mauritanie, Sénégal.

Activités réalisées en 2004 -2005
- Démarrage d’un DEA de Mathématiques et Applications avec une option internationale en algèbre, géométrie et algorithmique à Niamey (Niger), 6 étudiants du Niger, Mali, Tchad et Guinée.
- Rencontre Structures géométriques et applications, 19-26 novembre, Dakar (Sénégal), avec des conférenciers invités du Bénin, Brésil, Cameroun, Congo, France, Cote d’Ivoire, Niger, Sénégal, USA
- Démarrage du master Transmission des données et sécurité de l’information mention Formation professionnelle à Dakar en décembre 2004. 25 inscrits, professionnels en position de stage ou étudiants
- Organisation d’un workshop Algèbre géométrie et algorithmes pour les jeunes mathématiciens africains (voir programme) du 21 au 25 février 2005 à Niamey (Niger). 65 participants, surtout des jeunes, venus de 14 pays d’Afrique (Algérie, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Tunisie), et de 4 autres pays (France, Italie, Suède, U.S.A.).

Activités réalisées en 2005-2006
- Fin 2005, démarrage de l’option recherche du master Transmission des donées et sécurité de l’information de Dakar.
- Colloque sur l’algèbre commutative et les codes correcteurs d’erreurs du 18 au 25 novembre 2005 à Bamako (Mali). A cette occasion, réunion des coordonnateurs du RAGAAD, AG du RAGAAD, réélection pour deux ans des coordonnateurs généraux du RAGAAD et adoption du règlement intérieur du RAGAAD.
- Ecole de calcul formel à Marrakech au Maroc du 14 au 17 décembre 2005.
- Ecole sur la géométrie symplectique du 17 au 27 janvier 2006 à Brazzaville (Congo).
- Atelier Algèbre et Logique sur les aspects algébriques des systèmes de transitions du 4 au 8 avril 2006 à Yaoundé au Cameroun.

Activités réalisées en 2006-2007
- Nouvelle promotion du DEA de Niamey.
- Stage d’anglais scientifique pour mathématiciens à Niamey (Niger) en janvier 2007.
- Ecole Géométrie et applications à Niamey (Niger) du 29 janvier au 5 février 2007.
- Rencontre GAP Geometry and Physics à Dakar du 14 au 19 mai 2007.
- Ecole de Calcul Formel et Théorie des Nombres en Tunisie du 27 aout au 7 septembre 2007. A cette occasion, réunion des coordonnateurs du RAGAAD, AG du RAGAAD et élection pour deux ans des coordonnateurs généraux du RAGAAD.
- Première année de WATS (West African Training School) à Abidjan (Côte d’Ivoire) entre le 20 août et le 20 septembre.

Activités réalisées en 2007-2008
- Soutien à AfricaCrypt2008 à Casablanca (Maroc)
- Atelier d’Algèbre et de Logique à Yaoundé (Cameroun)
- Deuxième année de WATS (West African Training School) à Abidjan entre le 20 août et le 20 septembre 2008.

Activité réalisées en 2008-2009
- Soutien à AfricaCrypt2009 du 21 au 25 juin à Gammarth (Tunisie)
- Ecole du CIMPA à Yaoundé (Cameroun) du 24 août au 4 septembre 2009 Méthodes effectives et logiciels de la logique et de l’algèbre pour la géométrie algébrique et la cryptographie
- Troisième année de WATS (West African Training School) à Abidjan entre le 2 septembre et 2 octobre 2009.
- Soutien aux masters de cryptographie au Sénégal et à la formation doctorale au Niger
- Soutien à des stages de recherche en France

Activité réalisées en 2009-2010
- Atelier Algèbre et géométrie à Abuja (Nigeria), 30 novembre-12 décembre 2009
- Soutien à AfricaCrypt2010 du 3 au 6 mai 2010, à Stellenbosch (Afrique du Sud)
- Ecole du CIMPA à Bamako (Mali) Théorie des nombres et algorithmique, 15-26 novembre
- Soutien aux masters de cryptographie au Sénégal, au Cameroun et à la formation doctorale au Niger
- Soutien à des stages de recherche en France

Soutiens aux activités du réseau : ICTP, CIMPA, AUF, SARIMA, Universités et Etats africains (Burkina Faso, Cameroun, Congo, Sénégal, Mali, Maroc, Niger, Tunisie), Universités françaises (Marseille, Rennes, Besançon), ISP , Fondation Schlumberger, NSF

Dans la même rubrique :